SORTIR D’UNE CRISE DE COUPLE

Un couple est l’alliance de deux « clans », deux histoires. L’éducation de l’un et de l’autre aboutit à deux singularités. Elles sont avant tout étrangères.
Il arrive un jour que l’alliance soit mise à mal. Effet certain de l’incompréhension de tout ou partie de l’autre. Ses constituants font passionnellement vivre des différences et naître des différents souvent difficilement soutenables.

Une crise marque la fin d’un cycle. Enfants, maison, construction professionnelle, lorsque ces « avoirs » sont acquis n’en reste pas moins la question de l’être seul et donc de l’être ensemble.
La crise fait office de signal d’alarme; comment continuer à progresser? Et comment s’en donner les moyens? Il est peut-être encore temps de s’interroger sur ce qui n’a pas été pris en compte, sur ce qui demande à l’être pour préciser où en est vraiment la relation: a-t-elle permis à chacun d’évoluer, ou certains aspects mis de côté prennent-ils assurément le devant de la scène et réclament ainsi à être travaillés.

Il y a plus à gagner à tenter de comprendre ce que l’épreuve révèle de chacun, pour chacun, qu’à essayer de l’ignorer et il est important de faire appel à un tiers qui puisse être « neutre » pour pouvoir avancer. Les proches ne sont pas à même d’occuper cette place sans parti pris.

Choisir son psy

Venir parler à un professionnel est le premier pas vers le mieux être. Sachez qu’il est possible de rencontrer plusieurs thérapeutes avant d’en choisir un pour entamer une démarche. Chaque personne est singulière, autant le patient que le thérapeute. L’essentiel est que vous vous sentiez en confiance et « entendu ».

 

Le premier rendez-vous nous permettra de nous rencontrer et de savoir si nous pouvons cheminer ensemble.

Besoin de consulter…?