28 Août 2017

Par: Martine Le Normand

Portraits

Commentaires: Pas de commentaire

Né le 6 mai 1856 à Freiberg, Freud était un neurologue viennois  qui élabora les concepts de conscient et d’inconscient en tant qu’instances psychiques, mais aussi une théorie du rêve –« La science des rêves » – et du fantasme. Il a particulièrement développé ses théories sur les névroses et la psychose dans son livre « Les cinq psychanalyses. » La clinique qu’il y élabore l’amène à la progressive élaboration d’un lien particulier entre le patient et son thérapeute qu’il appelle «  transfert. »

Après avoir pratiqué l’hypnose plusieurs années, et à partir d’elle, il précisa et mit en place  une nouvelle technique de thérapie qu’il nomma « cure psychanalytique » : la suggestion lui apparaissant trop prégnante dans les traitements par hypnose, il la remplaça par un centrage sur la parole, « talking cure ».

Autour de Freud de nombreux psychothérapeutes médecins et non médecins issus de tous pays, s’engagèrent dans la psychanalyse puis dans sa pratique.

Avec la prise de pouvoir hitlérienne, Freud, grâce à Marie Bonaparte, après un court séjour en France s’établit définitivement à Londres où il continua sa pratique et son élaboration théorique  et où il mourut d’un cancer de la mâchoire en 1939.

 

Un grand nombre de ses élèves a permis que son œuvre se transmette jusqu’à aujourd’hui.

Deux documentaires d’Elisabeth Roudinesco parus en 1997 puis, diffusés sur France 3 et Arte retracent fort bien l’invention de la psychanalyse.

Filmographie

Laisser un commentaire